Photographie Nature

17 avril 2019

Papillons d'avril

Sortie photo dimanche dernier avec mes petits camarades de l'APRAN, dans les prairies humides de Montagny (Rhône), à la recherche du papillon du mois d'avril : l'Aurore (Anthocharis cardamines).

Beau temps et soleil étaient au rendez-vous, ainsi qu'une fraîche température (2° Celsius) et un peu de vent qui ne nous a finalement pas trop gêné.

Première trouvaille dans la prairie, une Hespérie (non déterminée) :

IMGP2433_DxO

Puis plusieurs Aurores (Anthocharis cardamines) coopératifs compte tenu de la température nous permettront de rechercher des compositions originales :

IMGP2490_DxO

IMGP2509_DxO

IMGP2513_DxO

IMGP2525_DxO

Le Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) est aussi de la partie :

IMGP2658_DxO

D'autres photos de l'Aurore (Anthocharis cardamines) :

IMGP2542_DxO

IMGP2560_DxO

IMGP2642_DxO

Mes petits camarades en plein travail :

IMGP2698_DxO

IMGP2703_DxO


03 avril 2019

Beauté précoce

Dernier week-end de mars. Sortie avec mes petits camarades de l'APRAN dans la Drôme à la recherche de la sublime Tulipe précoce (Tulipa raddii).

Si sur le plateau d'Arras elles étaient peu nombreuses et déjà fanées, nous avons eu plus de chance sur un petit chemin de Crest avec un couvert arboré.

IMGP2274_DxO

La tulipe précoce – Tulipa raddii – est une belle tulipe sauvage rouge qui fleurit à la mi-mars. Cette plante messicole, c’est-à-dire présente dans les champs et liée aux pratiques agricoles, est en très grande régression surtout dans le Sud-Est de la France. Cette espèce patrimoniale est ainsi protégée à l’échelle nationale.

IMGP2278_DxO

Dans la Drôme, elle est connue en milieu agricole uniquement sur le plateau des Arras (Aouste-sur-Sye et Crest) et dans des jardins privés sur ces deux mêmes communes ainsi qu’à Beaufort-sur-Gervanne et Valence.

IMGP2286_DxO

La Tulipe précoce fait partie du groupe des paléo-tulipes. Originaires du sud-ouest asiatique, de Moyen-Orient et du Turkestan, elles se sont peu à peu naturalisées autour du bassin méditerranéen en fonction de l'extension des cultures, notamment dans le midi de la France, la vallée du Rhône et le nord de l'Italie (source : Etude des tulipes de France et de Suisse, Jean Prudhomme, Publications de la Société Linnéenne de Lyon, 1996)

IMGP2307_DxO

IMGP2322_DxO

Vers Beaufort sur Gervanne, une Ficaire, assez difficile à mettre photographiquement en valeur :

IMGP2325_DxO

Et un bel exemple d'architecture des temps anciens ...

IMGP2339_DxO

Posté par jma69 à 21:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

26 février 2019

Paysages d'hiver (suite et fin)

Suite et fin des images de la sortie dans le Parc National des Ecrins ...

 

8. Lac gelé dans la haute vallée de la Romanche

IMGP2089_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

9. La Romanche

IMGP2129_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

10. La Romanche

IMGP2164_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

11. La Romanche

IMGP2174_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

12. Haute vallée de la Romanche

IMGP2201_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

14. Chamois

IMGP2206_DxOPentax K1 - Pentax 300mm, 1/8000s à f5.0, 400 iso, mode full frame, non recadrée

 

15. Chamois

IMGP2211_DxOPentax K1 - Pentax 300mm, 1/1000s à f5.6, 100 iso, mode aps-c, non recadrée

 

16. Chamois

IMGP2215_DxOPentax K1 - Pentax 300mm, 1/640s à f6.3, 100 iso, mode aps-c, recadrée

 

Posté par jma69 à 21:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 février 2019

Paysages d'hiver

Quelques images de ma première sortie de l'année avec l'APRAN en ce mois de février dans le parc national des Ecrins :

 

1. La haute vallée de la Romanche, les Agneaux et les premiers lacets du col du Lautaret

IMGP1920_DxO-HDRPentax K1 - Tamron 17-50mm à 28mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

2. Coucher de soleil sur la Meije depuis le col du Lautaret

IMGP1965_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

3. Suivre la trace ...

IMGP1980_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (2images)

 

4. Derniers rayons

IMGP1985_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images)

 

5. Premières lueurs (Chapelle Saint-Antoine)

IMGP2023_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images), trépied

 

6. Premiers rayons (Chapelle Saint-Antoine)

IMGP2063_DxO-HDRPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 100 iso, bracketing d'exposition (5 images), trépied

 

7. Comme un air de Mongolie

IMGP2069_DxOPentax K1 - Samyang 35mm, f11, 1/100s, 100 iso

Posté par jma69 à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 octobre 2018

Bouquetins

IMGP1646

IMGP1692

IMGP1781

Posté par jma69 à 21:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 août 2018

Les beautés du ciel nocturne

L'un des objectifs de cette sortie APRAN du mois d'août était la photographie de paysages nocturnes (nightscape en anglais), l'une des branches de l'astrophographie.

Toutes les conditions étaient réunies : temps clair annoncé, pas de vent, pas de lune (c'était la nouvelle lune), très peu de pollution lumineuse et cerise sur le gâteau, cela correspondait avec les perséides (pluie d'étoiles filantes).

"Les Perséides sont une pluie d'étoiles filantes très célèbre dont la période d'activité s'étend entre le 17 juillet et le 24 août. Le maximum se produit chaque année autour du 12 août (la nuit du 11 au 12 ou du 12 au 13), soit peu après la Saint-Laurent, ce qui leur vaut le surnom de « larmes de Saint-Laurent ». L'essaim météoritique est nommé Perséides car son radiant se situe au sein de Persée. C'est au cours de la seconde moitié de la nuit que la constellation est au plus haut dans le ciel.

Ces étoiles filantes sont des grains de poussière associés à la comète 109P/Swift-Tuttle dont la période orbitale est de 133 ans (son dernier passage au plus près du Soleil date de 1992). Comme son orbite croise celui de la Terre autour du Soleil, notre planète traverse ce courant de poussière chaque année, au cœur de l'été."

Source : FUTURA SCIENCES

A 22H00, les premières étoiles et la voie lactée font leur apparition. Mars est bien visible au centre de la photo, légèrement à droite.

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 400 iso @ f/2,4 - 15s - Trépied - Balance des blanc automatique)

IMGP1354_DxO

A 22H12, je décide de monter en sensibilité iso et en temps de pose. La voie lactée révèle toute sa beauté. La balance des blancs est en automatique.

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 3200 iso @ f/2,4 - 20s - Trépied - Balance des blanc automatique)

IMGP1363_DxO

A 22H12, je décide de pousser mon apn dans ses retranchements. Je monte encore en iso. Le nombre d'étoiles présentes sur le capteur augmente ... et le bruit numérique explose aussi ! J'étais trop gourmand ! La balance des blancs est calée sur lumière du jour cette fois : c'est le meilleur choix, mais le rendu des couleurs est pour le moins curieux pour la photo suivante ! Par chance, une étoile filante passe pendant la pose !

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 6400 iso @ f/2,4 - 20s - Trépied - Balance des blanc "lumière du jour")

IMGP1370_DxO_1

Une deuxième version, avec un traitement différent :

IMGP1370_Andromeda

Les couleurs des deux suivantes me plaisent mieux !

IMGP1386_DxO

IMGP1402_DxO

 

Une expéreince à renouveler ... en étant moins gourmand sur la sensibilté ! Il faut se forger son expérience ...

27 août 2018

Sur les bords du lac Guichard

C'était la sortie du mois d'août de l'APRAN, reportée maintes fois pour cause de conditions météo défavorables. Mais là, tous les clignotants étaient au vert pour notre bivouac ! Bon, pour la tranquilité, il faudra repasser ... beaucoup de monde pendant ce week-end d'été ! Quand on sait que le lac n'est qu'à dix minutes du parking du col de la Croix-de-Fer, il ne faut pas s'étonner !

 

Le soleil se couche sur les Aiguilles d'Arves

(Pentax K1 - Tamron 90mm f/2,8 - 100 iso @ f/8 - 1/25s - Trépied)

IMGP1337_DxO-2

 

L'heure bleue

(Pentax K1 - Tamron 90mm f/2,8 - 100 iso @ f/8 - 1s - Trépied)

IMGP1346_DxO

 

L'heure bleue (faux panorama)

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 100 iso @ f/2,4 - 2s - Trépied)

IMGP1349_DxO

 

L'aube

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 200 iso @ f/8 - 1/5s - Trépied)

IMGP1416_DxO

 

Au ras de l'eau

(Pentax K1 - Irix 15mm f/2,4 - 100 iso @ f/8 - 1/125s)

IMGP1457_DxO

 

Myrtilles et anémone

(Pentax K3 II - Tamron 90mm f/2,8 - 200 iso @ f/4,5 - 1/200s)

IMGP0438

 

Leste et flares

(Pentax K3 II - Tamron 90mm f/2,8 - 200 iso @ f/4,5 - 1/200s)

IMGP0456

A suivre ...

07 juin 2018

Le petit prince

Suite de la sortie de juin de l'APRAN, à la recherche du petit prince à la pupille en forme de coeur ...

Le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) est un petit amphibien appartenant à l'ordre des Anoures (espèces dont la queue disparaît au cours de la métamorphose) et à la famille des Bombinatoridés dont il est le seul représentant en France.

IMGP0280_DxO

L'habitat de cette espèce est constitué de mares, marmites, ornières ou flaques d'eau en forêt. Ce petit crapaud mesure de 3,5 à 5 cm de longueur ; il est reconnaissable par sa face ventrale jaune tranchant avec sa face dorsale d'un gris terne, son museau arrondi et la pupille de son œil en forme de cœur.

IMGP0285_DxO

La face dorsale du sonneur à ventre jaune est marron-grisâtre et terne, ce qui lui assure un camouflage au sein de son habitat naturel. La face ventrale, jaune tachetée de noir, contraste fortement avec sa face dorsale. Le crapaud peut la dévoiler à un éventuel prédateur en cas de menace afin d'effrayer son agresseur.

IMGP0306_DxO

Les sonneurs à ventre jaune (mais aussi d'autres membres de la famille), quand ils sont dérangés ou agressés, présentent un comportement défensif. Les animaux ainsi dérangés s'arc-boutent sur leur dos et présentent leur face ventrale à leur assaillant, tandis qu'ils rapprochent leurs membres de leur corps. Mais si l'agression continue, le sonneur peut libérer un liquide visqueux, poison irritant pour les yeux, et à l'odeur repoussante.

IMGP0312_DxO

Bombina variegata se nourrit d'insectes, vers, petits crustacés et mollusques, et peut vivre au moins 15 ans. Le sonneur à ventre jaune se reproduit à partir de 3-4 ans, en mai-juin jusqu'en été en moyenne montagne. Il hiberne d'octobre à avril.

IMGP0357_DxO

Le Sonneur à ventre jaune occupe une partie importante de l'Europe. Il trouve en France sa limite ouest de répartition, où l'espèce est surtout présente dans le quart nord-est. Il est essentiellement présent en basse altitude. Depuis le XXème siècle, l'espèce est en forte regression. Il bénéficie de ce fait de nombreux statuts de protection.

IMGP0365_DxO

Même si cette espèce est strictement protégée, son déclin n'est pas actuellement enrayé. Peu connu du grand public, nous avons eu le privilège de pouvoir l'observer (très) facilement dans son environnement, un bel écrin de rivière du Bugey avec ses marmites et ses petites cascades.

IMGP0366_DxO

Plus d'info :

http://sylvaingaudin.fr/PDF/Sesnr23-Dossier_Sonneur.pdf

http://www.unine.ch/files/live/sites/karch/files/Doc_a_telecharger/merkblatter%20FR/Sonneur_ventre_jaune.pdf

http://www.bourgogne-nature.fr/fichiers/bnj2-zoom_1405431128.pdf

 

 

Posté par jma69 à 21:36 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 juin 2018

Fleurs du Bugey

Sortie du mois de juin avec l'APRAN dans le massif du Bugey, au coeur du département de l'Ain. De belles surprises florales nous attendaient, mais pas que ...

Non loin d'Hauteville-Lompnes, le lys martagon n'était pas encore fleuri, mais les narcisses enjolivaient les prairies. Parmi eux, le Narcisse à fleurs rayonnantes (Narcissus poeticus subsp. radiiflorus), une sous-espèce du Narcisse des poètes.

IMGP0865_DxO

Il croît de préférence sur des prairies de montagne riches et fraîches et forme de gros bulbes comme organe de survie. La tige droite ne porte qu’une seule fleur avec six tépales blancs et une petite couronne secondaire jaune.

IMGP0887_DxO

Le vrai narcisse des poètes que l'on rencontre dans les mêmes endroits s'en distingue par des tépales plus larges qui se recouvrent partiellement les uns les autres.

Un peu plus loin, dans les zones humides de Brenod se trouve le rarissime Iris de Sibérie (Iris siberica), dont c'est le seul site en Rhône-Alpes. Il est extrêmement rare en France.

IMGP0977_DxO

Plus d'info : http://patrimoines.ain.fr/n/l-iris-de-siberie/n:266

Posté par jma69 à 21:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2018

La reine des Alpes

Petite sortie avec l'APRAN dimanche dernier dans la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse ... les superbes Sabots de Vénus (Cypripedium calceolus) sont en fleurs : l'occasion pour nous de s'en donner à coeur joie !

IMGP9747

IMGP9778

IMGP9780

IMGP9870

IMGP9865

Une belle inconnue s'est glissée parmis elles : une gentiane d'un bleu "électrique" !

IMGP9878

IMGP0597

 

IMGP0613

 

Pris sur le vif !

IMGP0580