Photographie Nature

19 juillet 2017

Jeux enfantins

Nous n'étions pas montés sur la pointe de Horn uniquement pour la (magnifique) vue et admirer les acrobaties aériennes des oiseaux de mer ! Bien informés, nous étions là aussi à la recherche d'un terrier afin d'apercevoir des renardeaux !

Assez rapidement nous apercevons l'un des adultes du couple. Le terrier est localisé : nous restons bien sûr à bonne distance pour éviter un trop grand dérangement, bien que ce dernier soit situé tout près du sentier longeant la falaise.

Après une période d'observation, l'adulte part en chasse :

IMGP7787

Au bout de plusieurs minutes (15, 20, 30, je ne saurais dire, car nous ne bougeons pas d'où nous sommes, et le temps prend une autre dimension), l'un des renardeaux se montre plus curieux et sort de sa tanière. Mais dès que nous remuons un peu trop, il disparaît rapidement !

IMGP7804

Au bout d'une à deux heures, et moult glapissements des adultes résonant dans les vallons de la falaise, nous sommes récompensés de notre attente car l'un des adultes revient de la chasse avec un beau butin : un eider !

IMGP7813

Après la curée qui se déroulera hors de notre vue, c'est le temps des jeux et de la détente pour les renardeaux. J'ai pu en photographier 3 en même temps !

IMGP7870

Tout cela sous la vigilence de l'adulte qui, bien que se reposant un peu, nous garde aussi à l'oeil !

IMGP7894

IMGP7877

 IMGP7878

IMGP7884

Mias, malheureusement, ce moment magique a une fin : au bout de plusieurs minutes, les renardeaux regagnent leur terrier, et nous, qui avons encore un long chemin à parcourir, retournons à notre campement !

Posté par jma69 à 19:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


17 juillet 2017

Paysages islandais

Plage de Hornvick, et, tout au fond, la pointe de Horn, début des célèbres falaises de Hornbjarg. Ces falaises à elles seules réunissent environ 400 000 couples d'alcidés, dont 70 000 couples de petits pingouins et 5 000 de macareux moines. On y trouve aussi une grande concentration de mouettes tridactyles, de guillemots de Troïl et de guillemots de Brünnich. Le bois flotté proviendrait de l’Extrême-Orient russe, les seuls arbres vivants rencontrés lors de notre séjour se limitant à des saules nains et des bouleaux ...nains eux aussi !

IMGP9863

Le (large, et très large à marée haute) gué de Hafnaros, non loin de la plage de Hornvick :

IMGP9858

La baie de Horn (Hornvick), vue depuis le sommet de la pointe de Horn :

IMGP9870

 Pour tout comprende : notre camp est à Höfn, donc sur la photo au bord de la plage à droite, avant l'escarpement rocheux !

Carte

 

Posté par jma69 à 19:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juillet 2017

A la recherche du renard polaire (4ème partie)

Quelques portraits serrés de notre Vulpes lagopus préféré, très conciliant envers nous ...

IMGP7671

IMGP7674

IMGP7676

IMGP7679

IMGP7692

IMGP7705

IMGP7720

IMGP7723

Posté par jma69 à 19:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 juillet 2017

A la recherche du renard polaire (3ème partie)

L'Islande, en été, c'est aussi des milliers d'oiseaux de mer qui nichent. Sur les falaises de basalte, les Fulmars boréaux (Fulmarus glacialis) sont nombreux, comme les prises de bec pour défendre le nid !

IMGP7587

IMGP7598

Sur la plage, nous retrouvons notre jeune renarde :

IMGP7613

Dans les algues, elle trouve enfin ce qui nous semble un poisson mort :

IMGP7637

C'est bon tout cela !

IMGP7639

IMGP7654

06 juillet 2017

A la recherche du renard polaire (2ème partie)

Sur la plage de Hornvik, les Renards polaires (Vulpes lagopus) sont bien visibles. Non pas pour la bronzette (quoi que, nous avons eu deux jours de grand beau temps lors de notre séjour) ou pour les bains de mer, mais pour la recherche de nourriture (canard suicidaire, poisson mort, coquillages en hiver, baleine échoué).

Cette jeune femelle s'est montrée très coopérative photographiquement parlant !

IMGP7531

Petite sieste dans les oyats :

IMGP7553

Une queue impressionante pour sa taille !

IMGP7559

Recherche de nourriture dans les algues ...

IMGP7567

IMGP7578

Les Eiders à duvet (Somateria mollissima), des canards communs en Islande mais farouches et donc peu faciles à approcher :

IMGP7583

 


03 juillet 2017

A la recherche du renard polaire (1ère partie)

Nous avons passé une semaine, Ludovic & moi, dans la péninsule du Hornstrandir, à l'extrémité Nord / Ouest de l'Islande, tout près du cercle polaire. Cette péninsule, accessible uniquement en bateau, a été habitée jusqu'aux années 1940, mais l'homme s'est retiré depuis, les conditions étant trop rudes. Il s'agit maintenant d'une réserve naturelle, et à l'exception de quelques maisons privées en bord de côte, elle n'est plus parcourue que par les randonneurs, les scientifiques .... et les renard polaires, qui malgré les rudes conditions et le peu de nourriture en hiver, ont profité de l'absence des humains et de prédateurs pour coloniser la péninsule.

L'objectif du séjour était bien entendu de rencontrer et photographier cet animal, beaucoup plus petit que ceux que nous connaissons (environ moitié de la taille d'un de nos renards roux, ou deux fois la taille d'un gros chat) ... mais aussi beaucoup moins craintifs (distance de fuite testée : environ 1m50 ;) ).

Nous sommes partis avec Mountainlight.fr (l'agence de voyage de Patrick Delieutraz, qui s'occupe de nos tirages), mais le séjour est tout à fait organisable sans passer par une agence, il ne présente aucune difficulté particulière.

L'arrivée
Nous sommes arrivés le 21 juin à Reykjavik, nous devions prendre l'avion pour Isafjordur le jour même, mais l'avion ayant été annulé pour cause de mauvais temps, nous avons du passer la nuit dans la capitale (dans un très chouette hôtel aux frais de la compagnie aérienne), et nous nous sommes envolés le lendemain matin pour le port d'Isafjordur.

Autre inconvénient du mauvais temps, le bateau qui aurait du nous poser directement sur la côte Nord du Hornstrandir, là ou nous devions planter la tente, a également été annulé (la côte Nord est peu protégée et la mer était mauvaise), nous avons donc été déposés au fond d'un fjord de la côte Sud (Veidileysufjordur), accessible quel que soit la météo.

Il nous a ensuite fallu rejoindre notre campement (Hofn) à pied : 500 m de dénivelé, sous un temps maussade, et un passage de col dans la neige et les nuages avec une visibilité à 10-15 mètres, en ajoutant à ça les sacs à dos chargés à blocs avec les tentes et la nourriture pour 1 semaine, soit environ 20 kg sur le dos ... le premier jour fut rude !

hornstrandir

Il nous a fallu environ 6 heures de marche pour rejoindre Hofn, que nous avons atteint vers 21 heures (pas besoin de se préoccuper de la tombée de la nuit, merci l'été polaire !). Nous avons du traverser pas mal de rivières sur notre chemin, la plupart étaient suffisamment étroites et / ou peu profondes pour ne pas quitter les chaussures ( ou étaient encore sous la neige) ..... mais pas toutes ;).

Vue de notre campement :

IMGP9850

A notre arrivée, nous avons rencontré le "ranger" du parc qui nous a indiqué qu'un couple de renards polaires trainaient souvent dans le camping, qui faisait partie de leur territoire. Après avoir monté nos tentes et pris notre diner, nous avons eu droit à une visite d'une femelle, qui a passé un bon moment, pour notre plus grande joie, à manger un objet que nous n'avons pas réussi à identifier (un gros os ?), puis à faire le tour du camping en marquant son territoire !

IMGP7496

IMGP7497

IMGP7505

IMGP7520

IMGP7521

 

28 mai 2017

Au pied du Granier

En ce jeudi de l'Ascension, petite balade entre Savoie et Isère, au Col du Granier dans le massif de la Chartreuse, avec mes collègues de l'APRAN.

 

Les Sabots de Vénus (Cypripedium calceolus) sont au sommet de leur floraison ! Tant mieux, nous étions venus pour elles !

 

IMGP7181

IMGP7239

IMGP7282

IMGP7252

 

D'autres orchidées sont aussi en fleurs ...

La Céphalanthère à longues feuilles (Cephalanthera longifolia) :

IMGP7198

L'Orchis pourpre (Orchis purpurea) :

IMGP7273

Avec la chaleur, les ascalaphes soufrés volletent dans les pentes herbeuses. Les jaunes, caractéristiques de l'espèce, et la forme blanche, qui sont aussi présents :(Libelloïdes coccajus var. leucelius)

IMGP7228

 

A Saint-Pierre-d'Entremont, le Cincle plongeur (Cinclus cinclus) niche dans un drôle d'endroit !

IMGP7299

13 mai 2017

Les belles ardéchoises

Quelques images réalisées lors de la sortie APRAN du mois de mai au château de Crussol, en Ardèche. Les belles ardéchoises sont fidèles au poste ! Un temps pas terrible : du vent, des nuages, et parfois un zest de rayons de soleil !

Une de mes orchidées préférées, l'Orchis à trois dents (Neotinea tridentata) dans un bokeh d'euphorbes :

IMGP6878

IMGP6883

Début de la floraison pour l'Orchis pyramidal (Orchis pyramidalis) :

IMGP6876

La Mélitée du plantain (Melitaea cinxia) recherche le soleil parmis ces fleurs jaunes :

IMGP6952

En attendant la chaleur, l'Ascalaphe soufré (Libelloides coccajus) s'accroche à sa brindille :

IMGP6977

 Les beaux Ophrys de la Drôme (Ophrys drumana) sont les rois du château ! :

IMGP6991

IMGP7001

Château de Crussol, St-Peray, Ardèche, mai 2017

10 avril 2017

Les pintades sont de retour ...

Il y a environ 4 ans, je vous présentais, sur ce blog, mes toutes premières photos de Fritillaire pintade (Fritillaria meleagris), espèce rare et protogée emblématique des prairies humides du Val de Saône.

Avec un dessin en damier pourpre et blanchâtre, les fleurs ne sont pas sans rappeler le plumage de l'oiseau éponyme.

En quatre années, sans vouloir paraître prétentieux, mon style photographique a quelque peu évolué, délaissant un style dit "naturaliste" pour tenter (en toute modestie) une approche "artistique", ce qui fait que je m'éloigne un peu du sujet pour le laisser "respirer" ...

C'est un choix, et je l'assume !

Pour plus d'informations sur la fritillaire, reportez vous à mon premier article ici.

IMGP5729-BorderMaker

IMGP5737-BorderMaker

IMGP5768-BorderMakerCormoranche-sur-Saône (Ain), mars 2017

Posté par jma69 à 21:17 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 mars 2017

Frozen

Une sortie avec mes amis de l'APRAN fin janvier dans le Jura afin de pouvoir immortaliser ces instants éphémères ...

2017_01_Cascade des tufs_Planches_01

2017_01_Cascade des tufs_Planches_02

2017_01_Cascade des tufs_Planches_03

Cascade des Tufs, Les-Planches-près-Arbois, Jura, Février 2017

Matériel :

Pentax K3 II

Tamron 17-50 mm f2,8

Trépied Feisol Tournament

Filtres polarisant et ND64 Nisi (6 stops)

Posté par jma69 à 21:32 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,