Photographie Nature

27 septembre 2016

Libellules en goguette ...

2013_06_30_Orthetrum_cancellatum_f_01

2014_05_Onychogomphe_01

2014_07_Leucorrhinia dubia_01

2015_08_Calopteryx_splendens_01

2015_08_Crocothemis_01

2015_07_Calopteryx splendens_01

2015_07_Calopteryx splendens_02

2016_08_Libellula_fulva_01

2016_08_Sympetrum_pedemontum_03

2016_08_Sympetrum_01

Posté par jma69 à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


01 septembre 2016

La tisseuse de perles

2016_08_Argiope_01

 

Argiope frelon (Argiope bruennichi) - Lac d'Emprunt, Meyzieu, Rhône, Août 2016

Posté par jma69 à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 avril 2016

De retour du 9ème salon Photo Nature du Val de Saône à Saint Jean de Losne

Un bon moment passer à discuter avec les nombreux visiteurs de ce salon photographique à taille humaine, et à voir et revoir de nombreux photographes talentueux !

Encore merci aux organisateurs (dont Michelle GUERITEY et son mari) de m'avoir donner la possibilité d'y exposer !

 

10623813_1239822489379436_1965352714991275265_o

12890968_1178023725541463_2041914813203317313_o

 

Le site du festival : Photo Nature du Val de Saône

 

Posté par jma69 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2016

Premiers ophrys printaniers (part 3 et fin) ...

Pour ce dernier jour dans le sud de la France, nous décidons de retourner dans les Bouches-du-Rhône forcer notre destin et tenter notre chance sur les rivages de la grand bleue.

Arrivés au Carro, nous partons à la recherche de l'Ophrys d'Aurélien (Ophrys aurelia).

Ce petit ophrys se reconnaît principalement à son labelle très sombre et son périanthe rose. Ses fleurs sont peu nombreuses et relativement grandes par rapport à la plante. Le périanthe est composé de sépales et de pétales roses, les pétales étant marqués d’une nervure verte. Le labelle est large et étalé, parfois en forme de selle, portant une macule bleuâtre ou rougeâtre virant au jaune, à épaulements latéraux assez marqués. Il peut être confondu avec lOphrys de la Drôme, qui est une plante plus élevée aux fleurs plus nombreuses et plus petites dont le labelle est moins large et les épaulements moins marqués.

2015_04_Ophrys aurelia_01

Après cette belle session photographique ventée, nous avons la chance de croiser deux éminents spécialistes locaux du forum Ophrys. Sur le départ pour la Corse, ils prennent quand même une dizaine de minutes pour nous montrer la star des lieux, en fleurs qui plus est : l'Ophrys miroir (Ophrys speculum). Nous sommes aux anges !

2015_04_Ophrys speculum_01

L'Ophrys miroir est une plante assez robuste, haute de 10 à 25 cm, avec 2 à 5 fleurs moyennes. Les fleurs imitent à la perfection le reflet du ciel bleu sur les ailes d'une guêpe femelle. Ensorcelés par la vue et l'odeur de la fleur, les mâles se mettent à son service, transportant le pollen de plante en plante.

2015_04_Ophrys speculum_02

Il s'agit d'une espèce méditerranéenne, relativement répandue, mais très rare en France, excepté en Corse où elle est plus commune. Son pollinisateur spécifique, Dasyscolia ciliata, est en effet absent de France continentale : elle ne peut donc se reproduire que par ses bulbes. Cet Ophrys est rarissime en Rhône-Alpes.

2015_04_Ophrys speculum_03

Après ce bouquet final, sourire aux lèvres, nous rentrons heureux en Rhône-Alpes. Mais la saison 2015 ne fait que commencer, et d'autres belles surprises nous attendent !

 

20 mars 2016

Premiers ophrys printaniers (part 2) ...

Lever aux aurores le lendemain matin et direction la plaine des Maures dans le Var afin de photographier les spécialités locales.

 

Les Orchis lactés (Neotinea lactea) sont bien présents. Tant mieux, c'était l'un de nos objectifs !

2015_04_Neotinea lactea_01

C'est une espèce méditerranéenne que l'on peut rencontrer sur différents substrats : pelouses, prairies, garrigues, talus et broussailles. Elle pousse dans des milieux ensoleillés ou de mi-ombre et peut être difficile à repérer lorsqu'elle pousse parmi des herbes hautes. Elle est souvent associée à l'orchis bouffon.

2015_04_Neotinea lactea_02

L'orchis lacté est inscrit sur la liste rouge de l'UICN. C'est une espèce assez rare en France, présente sur le pourtour méditerranéen, en Corse ainsi que dans le midi toulousain où sont répertoriées la majorité de ses stations.

2015_04_Neotinea lactea_04

L'Ophrys noir (Ophrys incubacea) n'est pas très courant. Il se reconnaît à la couleur très sombre de son labelle. Celui-ci porte une macule foncée généralement non entourée de liseré blanc et possède des gibbosités bien visibles et très velues. L'épithète incubacea vient du bas latin incubus « cauchemar, satyre », en relation avec les couleurs sombres de la fleur, évoquant les incubes, monstres qui profitaient de la nuit pour abuser les humains. Sa répartition est le bassin méditerranéen occidental (du Portugal à la Croatie) : il est rare en France sauf localement, .

2015_04_Ophrys incubacea_01

Le Sérapias négligé ou méconnu (Serapias neglecta) est très rare et se rencontre principalement dans le Var où il est localement très abondant ce qui ne retire rien à son statut de protection nationale. C’est une plante très précoce qui se reconnaît avant tout à sa petite taille est ses fleurs d’un beau rose clair, couleur pouvant varier vers le rouge ou le jaunâtre.

2015_04_Serapias neglecta_01

Pour le prochain article, je vous emmène au bord de la mer !


15 mars 2016

9ème salon Photo Nature du Val de Saône à Saint Jean de Losne

N'oubliez pas ! Le week-end prochain (les 18, 19 et 20 mars 2016) aura lieu la 9ème édition du salon Photo Nature du Val de Saône à Saint Jean de Losne, en Côte d'Or.

L'occasion de voir ou de revoir (mais je présenterai aussi de nouveaux tirages !) mon exposition sur les orchidées sauvages "Arnaques, raretés et botanique" !

12472241_1135332723143897_3688058189374854555_n

JM_AMARO_02

Venez nombreux nous retrouver !

Posté par jma69 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2016

Premiers ophrys printaniers (part 1) ...

Quelques images d'une petite virée de 3 jours dans le sud de la France avec mon ami Alexandre GIUSTI, dans l'optique de phtographier les premiers ophrys de la saison, dont quelques espèces peu communes ...

31 mars 2015. Nous atteignons notre première étape à Chateauneuf-les-Martigues, sur les bords de l'étang de Berre.

Les Orchis géants (Himantoglossum robertianum) sont encore en fleurs, mais plus pour très longtemps car elles sont les premières orchidées à fleurir (parfois dès la fin du mois de décembre).

2015_04_Himantoglossum robertianum_01

Les Ophrys de la Passion (Ophrys passionis) sont présents eux aussi pour notre plus grand plaisir. Dénommé ainsi en raison de la période de floraison (aux alentours de Pâques), cet ophrys, autrefois considéré comme une sous-espèce d’Ophrys sphegodes,  semble pouvoir être identifié à la grande largeur de ses pétales. Ces derniers sont généralement foncés et possèdent des bords très sinueux. Le labelle est très large, étalé, très foncé et bordé d’une marge plus claire. Le champ basal est concolore au labelle (de même couleur).

2015_04_Ophrys passionis_01

Oublié depuis plus d’un siècle, l’Ophrys de la Passion a été remis sur le devant de la scène en 1994 par P.Delforge. Il a été depuis observé dans tout le Midi de la France ainsi que le long des côtes atlantiques, jusqu’au Morbihan.

 

2015_04_Ophrys passionis_02

Source : Flore Alpes, Sociéte Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée

 

Une belle rencontre en chassant une autre, nous croisons rapidement le chemin de l'Ophrys de Forestier (Ophrys forestieri).

2015_04_Ophrys forestieri_01

Cet ophrys du groupe Fusca semble caractérisé par la petite taille de son labelle, lequel est couvert d’une pilosité brune ou violacée, souvent ponctué de zones glabres et de points blancs, cerné d’une marge glabre bien nette de couleur jaune. Ses fleurs sont souvent horizontales. La distinction d’avec O.bilunulata (voir O.marmorata pour certains auteurs) semble difficile et assujettie à interprétation…

2015_04_Ophrys forestieri_02

2015_04_Ophrys forestieri_03

Source : Flore Alpes,

 

Nos recherches assidues nous pemettent de localiser l'hybride des deux précédentes espèces, l'Ophrys ×sancticyrensis, produit du crosiement par un pollinisateur facétieux de l'Ophrys de la Passion et de l'Ophrys de Forestier.

2015_04_Ophrys forestieri × passionis - Ophrys × sancticyrensis_01

 

Nos pas nous rapprochent des bords de l'étang à la recherche de l'Ophrys jaune (Ophrys lutea). Il est en tout tout début de floraison, et il nous est difficile de réaliser un beau cliché, d'autant plus que le mistral s'est renforcé ...

2015_04_Ophrys lutea_01

L'Ophrys lutea est une plante facilement reconnaissable à la large bordure jaune vif qui encadre son labelle brun orné de deux macules bleutées. C'est une espèce peu variable et assez répandue à l'Ouest de son aire de distribution.

Le labelle est fortement genouillé à la base (ce qui permet de le différencier d'Op. sicula). Les fleurs sont grandes et font un angle inférieur à 45° par rapport à la tige (ce qui permet de le différencier d'Op. phryganae et d'Op. corsica). Autres signes caractéristiques : la présence de reliefs de part et d'autre du large sillon à la base du labelle, les lobes latéraux arrondis, les sinus généralement fermés.

Son aire de distribution, méditerranéenne à sub-méditerranéenne, s'étend du Portugal à la Grèce et couvre une partie du Maghreb (Algérie, Tunisie).

Source : Orchidées Nature

 

Après ces belles découvertes, il est grand temps de reprendre des forces. Après un déjeuner en terrasse sur les bords de la grand bleue, nous reprenons notre voyage en direction du Var et de son célèbre Bois du Rouquan !

A suivre ...

06 mars 2016

Promenade alpine

Je me souviendrais longtemeps de l'été 2014 comme d'une saison fraîche et humide ... ce fût un été pour le moins pourri, et je n'ai fais que peu de photos durant cette période !

A l'occasion d'une embellie (de très courte durée !), nous nous retrouvâmes, mon ami Alexandre GIUSTI et moi-même, par une belle matinée de juillet au pied des pistes de Chamrousse, au-dessus d'une mer de nuages.

Direction les lacs Achard et les tourbières du massif de Belledonne ...

Aprsè une montée tranquille, nous sommes à pied d'oeuvre. Si les Apollons (Parnassius apollo) sont insaisissables, les libellules sont plus calmes et se laissent volontiers tirer le portrait !

Aeschne bleue (Aeshna cyanea) :

2014_07_Aeshna cyanea_02

Agrion hasté (Coenagrion hastulatum) :

2014_07_Coenagrion hastulatum_01

2014_07_Coenagrion hastulatum_02

Leucorrhine douteuse (Leucorrhinia dubia) :

2014_07_Leucorrhinia dubia_01

Cordulie métallique (Somatochlora metallica) :

2014_07_Somatochlora metallica_01

La flore n'est pas en reste non plus. De beaux exemplaires subsistent encore ...

Orchis moucheron (Gymanadenia conopsea) :

2014_07_Gymnadenia conopsea_01

Lis martagon (Lilium martagon) :

2014_07_Lis martagon_01

Posté par jma69 à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

28 février 2016

Dans mon jardin ...

Retour sur quelques images réalisées dans mon jardin pendant l'été 2014 ... pas besoin d'aller au bout du monde pour assouvir sa passion !

La Mante religieuse (Mantis religiosa) vérifie le degré de maturation de mes tomates cerises ! :

2014_08_Mante_01

2014_08_Mante_02

La Saltique est une habituée du pommier ! :

2014_08_Saltique_01

2014_08_Saltique_02

Difficile de faire une mise au point précise sur les yeux : il y en a trop !

2014_08_Saltique_04

J'en profite aussi pour travailler les contre-jours ...

"Obscured by clouds" :

2014_09_Obscured

"The songs of the night" (Version Noir et Blanc). Cette image a été présentée au 2ème Festival international d'arts Nature «Coeur de France» en 2015 (exposition APRAN - Association Photo Rhône-Alpes Nature) :

2014_09_Song of the night

"The songs of the night" (Version couleur) :

2014_09_Song of the night_color

24 février 2016

Il y a un an déjà ... retour sur Festimages Nature 2015, 7ème édition

Un souvenir qui restera à jamais gravé dans ma mémoire ...

Il y a un an déjà, je participais à Festimages Nature 7 et présentais ainsi pour la seonde fois mon exposition "Arnaques, raretés et botanique" dédiée aux orchidées sauvages de France métropolitaine. L'occasion de rencontrer le public et de discuter avec d'autres photographes réputés !

affiche_festimages_7

Quand après voir accroché votre expo, et avant l'ouverture au public, vous vous retrouvez pour un café en compagnie de photographes réputés tels que Christophe SALIN, les BRACARD père et fils ou encore Eric MEDARD ... vous êtes sur un petit nuage !

Festimages en 2015, sur le site historique de St Berthevin à côté de Laval, c'est une trentaine exposants photographes (dont l'invité d'honneur était Kyriakos KAZIRAS, qui a eu la gentillesse, malgré un planning très chargé, de passer voir tous les exposants), 4500 visiteurs et surtout une organisation parfaite avec des bénévoles adorables : nous étions comme des coqs en pâte !!!

Quelques souvenirs en images ...

Fin du festival ... on se lâche (de gauche à droite : Philippe LEBEAUX, Philippe BLANCHOT, Christine ROLLARD (une des spécialistes mondiales des araignées) et Laurent BOSSAY) :

Festimages_01

Teddy BRACARD présentait son exposition "L'ami Goupil" :

Festimages_02

Philippe LEGER et Laurent BOSSAY devant leur exposition "Les nomades du Grand Nord" :

Festimages_03

Votre serviteur devant son exposition "Arnaques, raretés et botanique" :

Festimages_04

Yves CHAUVIN (à gauche sur la photo), l'organisateur du festival, distirbue les nouvelles fraîches du jour sous les yeux d'Eric MEDARD et de Teddy BRACARD :

Festimages_05

Didier BRACARD (à gauche) avait accompagné le fistion. Il est en compagnie de Jean-Claude PICARD, mon voisin de stand :

Festimages_06

Une belle rencontre avec François PRINGET qui présentait de superbes portraits de la faune sauvage africaine :

Festimages_07

Thierry LEBERT (à gauche), le troisième larron de l'équipe des "Nomades du Grand Nord" et Jérôme PRUNIAUX, qui a supporté stoïquement mes ronflements nocturnes ! :

Festimages_08

Toute la faconde du sud avec Eric EGEA, et une exposition "Goutte à goutte" des plus originales qui a su séduire les visiteurs :

Festimages_09

Le beau sourire de Kristel SCHNEIDER devant son exposition "Vision d'arbres" :

Festimages_10

Sans trac, je réponds à une interview ! :

Festimages_12

Festtimages Nature fût ma seule exposition (en inviduel) en 2015 ... mais rassurez-vous, d'autres dates pour des festivals prestigieux en 2016 sont déjà retenues !

J'espère vous y rencontrer !!!

Posté par jma69 à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,