Photographie Nature

07 juin 2018

Le petit prince

Suite de la sortie de juin de l'APRAN, à la recherche du petit prince à la pupille en forme de coeur ...

Le Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) est un petit amphibien appartenant à l'ordre des Anoures (espèces dont la queue disparaît au cours de la métamorphose) et à la famille des Bombinatoridés dont il est le seul représentant en France.

IMGP0280_DxO

L'habitat de cette espèce est constitué de mares, marmites, ornières ou flaques d'eau en forêt. Ce petit crapaud mesure de 3,5 à 5 cm de longueur ; il est reconnaissable par sa face ventrale jaune tranchant avec sa face dorsale d'un gris terne, son museau arrondi et la pupille de son œil en forme de cœur.

IMGP0285_DxO

La face dorsale du sonneur à ventre jaune est marron-grisâtre et terne, ce qui lui assure un camouflage au sein de son habitat naturel. La face ventrale, jaune tachetée de noir, contraste fortement avec sa face dorsale. Le crapaud peut la dévoiler à un éventuel prédateur en cas de menace afin d'effrayer son agresseur.

IMGP0306_DxO

Les sonneurs à ventre jaune (mais aussi d'autres membres de la famille), quand ils sont dérangés ou agressés, présentent un comportement défensif. Les animaux ainsi dérangés s'arc-boutent sur leur dos et présentent leur face ventrale à leur assaillant, tandis qu'ils rapprochent leurs membres de leur corps. Mais si l'agression continue, le sonneur peut libérer un liquide visqueux, poison irritant pour les yeux, et à l'odeur repoussante.

IMGP0312_DxO

Bombina variegata se nourrit d'insectes, vers, petits crustacés et mollusques, et peut vivre au moins 15 ans. Le sonneur à ventre jaune se reproduit à partir de 3-4 ans, en mai-juin jusqu'en été en moyenne montagne. Il hiberne d'octobre à avril.

IMGP0357_DxO

Le Sonneur à ventre jaune occupe une partie importante de l'Europe. Il trouve en France sa limite ouest de répartition, où l'espèce est surtout présente dans le quart nord-est. Il est essentiellement présent en basse altitude. Depuis le XXème siècle, l'espèce est en forte regression. Il bénéficie de ce fait de nombreux statuts de protection.

IMGP0365_DxO

Même si cette espèce est strictement protégée, son déclin n'est pas actuellement enrayé. Peu connu du grand public, nous avons eu le privilège de pouvoir l'observer (très) facilement dans son environnement, un bel écrin de rivière du Bugey avec ses marmites et ses petites cascades.

IMGP0366_DxO

Plus d'info :

http://sylvaingaudin.fr/PDF/Sesnr23-Dossier_Sonneur.pdf

http://www.unine.ch/files/live/sites/karch/files/Doc_a_telecharger/merkblatter%20FR/Sonneur_ventre_jaune.pdf

http://www.bourgogne-nature.fr/fichiers/bnj2-zoom_1405431128.pdf

 

 

Posté par jma69 à 21:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


06 juin 2018

Fleurs du Bugey

Sortie du mois de juin avec l'APRAN dans le massif du Bugey, au coeur du département de l'Ain. De belles surprises florales nous attendaient, mais pas que ...

Non loin d'Hauteville-Lompnes, le lys martagon n'était pas encore fleuri, mais les narcisses enjolivaient les prairies. Parmi eux, le Narcisse à fleurs rayonnantes (Narcissus poeticus subsp. radiiflorus), une sous-espèce du Narcisse des poètes.

IMGP0865_DxO

Il croît de préférence sur des prairies de montagne riches et fraîches et forme de gros bulbes comme organe de survie. La tige droite ne porte qu’une seule fleur avec six tépales blancs et une petite couronne secondaire jaune.

IMGP0887_DxO

Le vrai narcisse des poètes que l'on rencontre dans les mêmes endroits s'en distingue par des tépales plus larges qui se recouvrent partiellement les uns les autres.

Un peu plus loin, dans les zones humides de Brenod se trouve le rarissime Iris de Sibérie (Iris siberica), dont c'est le seul site en Rhône-Alpes. Il est extrêmement rare en France.

IMGP0977_DxO

Plus d'info : http://patrimoines.ain.fr/n/l-iris-de-siberie/n:266

Posté par jma69 à 21:42 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 mai 2018

La reine des Alpes

Petite sortie avec l'APRAN dimanche dernier dans la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse ... les superbes Sabots de Vénus (Cypripedium calceolus) sont en fleurs : l'occasion pour nous de s'en donner à coeur joie !

IMGP9747

IMGP9778

IMGP9780

IMGP9870

IMGP9865

Une belle inconnue s'est glissée parmis elles : une gentiane d'un bleu "électrique" !

IMGP9878

IMGP0597

 

IMGP0613

 

Pris sur le vif !

IMGP0580

04 mai 2018

Délicatesse

L'Oxalis petite oseille (Oxalis acetosella), nommée aussi l’Oseille des bois ou le Pain-de-coucou, est une plante herbacée de la famille des Oxalidacées.

Elle fleurit d'avril à mai lorsque chante le coucou, d'où son nom vernaculaire de Pain-de-coucou. Elle pousse principalement en sous-bois. Les feuilles sont formées de trois folioles en formes de cœur, pliées en leur milieu. La tige est rouge-brun. Durant la nuit ou en cas de pluie, les feuilles et les fleurs se contractent. Les fleurs, solitaires, sont blanches à peine veinées de rose-mauve.

IMGP0343

Cette petite plante vivace se trouve souvent dans les troncs creux de hêtre, sans toutefois être un parasite. Elle est considérée comme épiphyte, exactement comme les orchidées tropicales. Les plantes épiphytes sont des plantes aériennes qui se développent sur d'autres végétaux plutôt qu'à partir du sol.

IMGP0352

Posté par jma69 à 21:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 mai 2018

Quelques papillons d'avril dans les prairies humides ...

Avril et ses belles journées ... l'occasion de capturer par l'image quelques beaux spécimens !

Tout d'abord le Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) ...

L'amour est dans le pré :

IMGP0080

Transparence :

IMGP0087

Transparence sur fond sombre :

IMGP0095-3

 

... et ensuite le sublime Aurore (Anthocharis cardamines) !

Impressions vangoghiennes (Hommage à Vincent) :

IMGP0232

IMGP0233

IMGP0234

Au soleil couchant :

IMGP0243

IMGP0276


19 avril 2018

Ambiances printanières dans la Drôme

Petite sortie avec mes collègues de l'APRAN en cette mi-avril dans la Drôme, et première ambiance montagnarde sur les alpages de Font d'Urle. Le soleil est présent et les Erythronium Dent de chien (Erythronium dens-canis) sont fidèles au rendez-vous ... ouf !

IMGP9225

Cette plante herbacée à bulbe vivace de la famille des Liliaceae est originaire des montagnes européennes et d'Asie. Son nom de genre provient du grec eruthros, signifiant rouge (couleur de la fleur et des taches sur les feuilles). Quant au latin dens-canis, il se rapporte à son bulbe blanc en forme de dent de chien.

IMGP9233

Cette vivace de 10 à 20 cm de haut fleurit de mars à juin, selon l'altitude. En France, la dent de chien est assez commune de l'étage collinéen à l'étage sub-alpin jusqu'à 2 300 mètres. Elle est assez répandue dans les Pyrénées mais plus localisée dans l'arc alpin (Jura, Préalpes de Savoie et du Dauphiné et Alpes maritimes). Dans le Massif central, elle est exclusivement présente dans la moitié Ouest, sous influence atlantique. Elle est rare en région méditerranéenne. Préférentiellement héliophile, cette espèce peut néanmoins s'accommoder de stations en demi-ombre et ne supporte pas les gelées tardives et les températures extrêmes.

IMGP9344

Outre les menaces classiques liées à l'arrachage par ignorance ou à des fins lucratives, ce sont essentiellement les modifications de l’exploitation forestière qui peuvent porter atteinte aux biotopes.

La Dent-de-chien est la seule espèce d'Erythronium présente en France, mais les représentants de ce genre sont nombreux dans le monde et ont tous la même caractéristique distinctive : le bulbe, profondément enterré à 15 cm sous le sol, est recourbé en forme de canine de chien. On en compte donc 27 espèces dans le monde, principalement aux Etats-unis.

IMGP9349

Le début du printemps est aussi l'occasion pour la Marmotte des Alpes (Marmota marmota) de profiter des premeirs rayons de soleil tout en jouant à cache-cache avec les photographes !

IMGP9285

IMGP9304

IMGP9325

En montant au Col de Bataille, d'autres merveilles botaniques nous attendent !

La Scille à deux feuilles (Scilla bifolia) est une petite plante bulbeuse printanière à fleurs bleu violacé de la famille des Liliaceae : une cousine de notre Dent de chien donc !

IMGP9357

Autre cousine : La Nivéole de printemps (Leucojum vernum), appelée vulgairement Claudinette, est ausi une plante bulbeuse. Elle fleurit dès la fin de l'hiver. En France, la nivéole de printemps est relativement abondante dans le Nord et dans l’Est (Vosges, Franche-Comté). On la rencontre aussi çà et là dans les Alpes (Massif de la Chartreuse, Vercors).

IMGP9379

La Gagée (Gagea sp.) est encore une autre cousine du Dent de chien. À l'exception d'une ou deux espèces à fleurs blanches, elles ont toutes des fleurs jaunes à six tépales libres, formant le plus souvent une étoile, parfois une cloche. Les diverses espèces sont très proches les unes des autres, se différenciant par l'absence ou la présence de poils, et surtout par le nombre et la forme des feuilles basales (très grandes) et caulinaires.

IMGP9392

Plus bas, au pied des contreforts du Vercors, des champs de tulipes sauvages nous émerveillent ! La Tulipe sylvestre (Tulipa sylvestris) est l'une des quinze espèces de tulipes sauvages répertoriées en France, et l'une des plus "abondantes" avec la tulipe australe. Les autres espèces sont rares ou très localisées, principalement en Savoie. Elles sont malheureusement en très forte régression !

IMGP9409

La tulipe sauvage est présente dans une grande partie de la France, mais elle n'en demeure pas moins rare ou très rare. Elle est observée dans les cultures : vergers, lavandes, luzernes et moissons où sa présence est liée aux techniques culturales douces et traditionnelles. La plante est partout en forte régression par suite de l'intensification des techniques (désherbants chimiques).

IMGP9466

Devant la régression importante de la plante au niveau national, celle-ci a été inscrite au livre rouge des espèces menacées et à la liste nationale des espèces protégées.

IMGP9480

07 mars 2018

Les écureuils de la Tête d'Or

Sortie APRAN du 4 mars 2018 ... c'est toujours un plaisir de revoir les petits lutins roux, et une promenade dans le parc de la Tête d'Or apporte toujours son lot de surprises !

Curieux par nature ...

IMGP8972

Maître Ecureuil sur son arbre perché ...

IMGP8986

Kung-Fu Squirrel !

IMGP9006-2

Dans les starting blocks !

IMGP9017

Ombre chinoise

IMGP9025

C'est pourquoi ?

IMGP9041

Par ici la sorite !

IMGP9061

La surprise du parc : le garrot à oeil d'or

IMGP9073

30 octobre 2017

Post-traitement de la Voie Lactée

Mon APN n'étant pas très performant au niveau de la gestion du bruit (50ème au classement DxO Mark), j'ai décidé de reprendre le post-traitement d'une de mes photos de la Voie Lactée afin d'en améliorer le rendu.

 

Sur la première version, l'ensemble du post-traitement, y compris celui du bruit numérique, a été confié à Lightroom 6 :

IMGP8874

 

Sur cette seconde version, le traitement du bruit a été confié à DxO OpticsPro 11 Essential, le reste du post-traitement à LR6 :

IMGP8874_DxO

Même si le traitement du bruit peut sembler comparable de prime abord, on constate bien qu'il est moins destructif, plus d'étoiles étant visibles dans le ciel nocturne.

Pour information, DxO OpticsPro 11 Essential est gratuit jusqu'au 30 novembre, profitez-en !

 

 

DxO OpticsPro 11 Essential n'embarque pas la technologie "Prime" de réduction optimisée du bruit ... Comme je voulais voir ce que cela donnait, j'ai téléchargé pour un essai de 30 jour DxO PhotoLab (en fait, DxO OpticsPro 11 Elite, qui utilisait cette technologie, n'exsite plus).

Je vous livre donc le résultat de la même image post-traité sous DxO PhotoLab pour la réductin du bruit, le reste du post-traitement étant réalisé avec LR6. Vos remarques et commentaires sont les bienvenus.

IMGP8874_DxO-1

 

Posté par jma69 à 17:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 octobre 2017

Sélection pour l'exposition 2018 de l'APRAN

Voici ma sélection pour l'exposition 2018 de l'APRAN ... laquelle ou lesquelles seront retenues ? Mystère ... et à suivre bien sûr !

IMGP5729

IMGP5871

IMGP6029

IMGP6139

IMGP6731

IMGP7252

IMGP7282

IMGP7443

IMGP8368

IMGP8551

Posté par jma69 à 10:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

08 octobre 2017

De retour d'Aubrac ...

... où je présentais, à l'occasion de Phot'Aubrac (que je vous recommande chaudement !) mon exposition "Arnaques, raretés et botanique" consacrée aux orchidées sauvages du sud-est de la France.

L'occasion de tenter quelques photos et d'élargir mon champ de compétences comme dirait mon boss !

 

Coucher de soleil sur le lac des moines. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 50mm - 100iso - f/8 à 1/50s

Post-Traitement LR6

IMGP8638

Buron à la tombée de la nuit. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 17mm - 800iso - f/3,5 à 20s

Post-Traitement DxO PhotoLab et LR6

IMGP8659_DxO

Buron à la tombée de la nuit. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 17mm - 1600iso - f/3,5 à 20s

Post-Traitement DxO PhotoLab et LR6

IMGP8662_DxO

Voie lactée sur le lac des moines. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 17mm - 1600iso - f/3,5 à 20s

Post-Traitement DxO PhotoLab + LR6

IMGP8689_DxO

 

 

Chinese shadow aubrac cows. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Pentax 300mm f4 - 200iso - f/4 à 1/8000s

IMGP8742

Produit du terroir. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Pentax 300mm f4 - 200 iso - f/4 à 1/8000s

IMGP8795

Coucher de lune sur le lac des moines. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 21mm - 200iso - f/3,5 à 0,5s

Post-Traitement LR6

IMGP8848

Voie lactée. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 17mm - 3200 iso à f/3,2 - 20s

Post-Traitement DxO OpticsPro 11 + LR6

IMGP8871_DxO

Coucher de lune et voie lactée sur le lac des moines. Aubrac, Aveyron, septembre 2017

Pentax K3ii - Tamron 17-50mm f2,8 à 17mm - 3200 iso à f/3,2 - 20s

Post-Traitement DxO PhotoLab + LR6

IMGP8874_DxO-1