Plage de Hornvick, et, tout au fond, la pointe de Horn, début des célèbres falaises de Hornbjarg. Ces falaises à elles seules réunissent environ 400 000 couples d'alcidés, dont 70 000 couples de petits pingouins et 5 000 de macareux moines. On y trouve aussi une grande concentration de mouettes tridactyles, de guillemots de Troïl et de guillemots de Brünnich. Le bois flotté proviendrait de l’Extrême-Orient russe, les seuls arbres vivants rencontrés lors de notre séjour se limitant à des saules nains et des bouleaux ...nains eux aussi !

IMGP9863

Le (large, et très large à marée haute) gué de Hafnaros, non loin de la plage de Hornvick :

IMGP9858

La baie de Horn (Hornvick), vue depuis le sommet de la pointe de Horn :

IMGP9870

 Pour tout comprende : notre camp est à Höfn, donc sur la photo au bord de la plage à droite, avant l'escarpement rocheux !

Carte